à vélo dans le pays de Vannes

Nouvelles données : le vélo donne un bon coup de pédale

Réalisé par Diffusis France pour le compte de Zenride, leader sur le marché du vélo de fonction, le deuxième baromètre dédié à la mobilité active, donne des indications sur l’évolution du comportement des Français qui se rendent sur leur lieu de travail.

La mobilité active désigne les modes de mobilité qui ne font appel qu’à la seule énergie humaine (marche, vélo, trottinette…).

Premier enseignement qui fait plaisir à Zenride : la crise sanitaire, l’explosion des ventes de vélos depuis la fin du confinement, la pérennisation des pistes cyclables, l’aide financière à la réparation ou à l’achat d’un vélo, …  encouragent la pratique du vélo ; un mode de transport en vogue pour cette nouvelle décennie.

Plusieurs tendances de fond

  • 49% des français considèrent le trajet domicile-travail comme une source de stress (tous modes de transport confondus).
  • Par contre, 57% des français interrogés estiment que faire du vélo améliore leur quotidien.
  • Ils sont déjà 12% à déclarer utiliser un vélo pour se rendre au travail. Ce qui limite ce chiffre aujourd’hui c’est le manque d’infrastructures adaptées ; en effet, pour 58% c’est le premier frein pour se convertir au vélo pour les trajets domicile-travail.
  • Alors que 49% des français habitent à moins de 10km de leur lieu de travail, une distance qui est tout à fait adaptée au vélo.
  • De plus, le vélo électrique est un excellent moyen de passer à la mobilité douce. Aujourd’hui, seulement 6% des sondés utilisent un vélo électrique pour aller au travail.
  • Le prix freine l’achat d’un vélo électrique mais il y a également une méconnaissance des dispositifs d’aide à l’obtention d’un vélo, pour 54% des français interrogés.
  • Néanmoins, la connaissance du dispositif de vélos de fonction est en nette progression : passant de 6% à 12% en un an.
  • La crise sanitaire a créé un engouement pour la pratique du vélo : en effet, 39% des français déclarent s’être mis au vélo pendant la crise sanitaire.
  • 69% des salariés interrogés aimeraient bénéficier d’un vélo de fonction, si demain leur entreprise leur proposait ce service. L’économie financière que représente ce dispositif est une motivation pour la majorité des sondés (55%)

 

 

  • Lire la  suite ici :

https://www.busetcar.com/institutionnel/au-barometre-2021-de-la-mobilite-active-le-velo-donne-un-bon-coup-de-pedale-683548.php

Catégories

Archives

Espace privé