à vélo dans le pays de Vannes

Récit d’un déplacement à vélo à Vannes.

Un mercredi de mai. Il fait beau. Je décide d’emmener mon fils de 7 ans à son cours de piscine à vélo…
Nous habitons dans le quartier de la gare. Nous nous équipons, sacoches avec les affaires de piscines, casque pour mon fils.
Départ de la maison, nous rejoignons rapidement le parvis de la gare. Nous descendons l’avenue Favrel et Lincy, laissant la gare à notre droite

Avenue favrel et lincy :

20170613_av favrel et Lincy

Passage sous le pont de la gare :

20170613_passage sous pont sncf

A cet endroit, la voirie est aménagée en plateau et terreplein central. Il y a un peu de trafic comme toujours à cet endroit, même en milieu d’après-midi.

Une file se créé derrière nous, les voitures ne pouvant pas doubler du fait de la route qui est peu large. Nous arrivons au rond-point de la gare et devons remonter l’avenue du Président Wilson.

Après le pont de la gare :

20170613_après pont sncf     20170614_rue Delacroix

Dans le rond-point, la voiture directement derrière nous tente de nous doubler. Nous nous déportons à gauche devant emprunter l’Avenue Wilson.

La voiture se retrouve donc bloquée par la pile du pont. Klaxon, énervement. En sortant du pont la voiture double, coupant la ligne blanche alors qu’une autre voiture arrivait en face, l’obligeant à se déporter sur la voie bus.

50 m plus loin nous atteignons la bande cyclable de l’avenue Wilson qui nous met en sécurité.
En haut de l’avenue Wilson, après le franchissement de la 4 voies, je décide d’emprunter les chemins du parc de Kérizac, en craignant les remarques justifiées des piétons. Nous roulons toutefois en sécurité. Nous rejoignons la rue Henri Matisse, puis Paul Cézanne sans encombre. Cette dernière est pourvue d’une bande cyclable.
Devant rejoindre la piscine Vanocéa, nous devons regagner la chaussée et le tourne à gauche pour la rue Eugène Delacroix. Le feu et rouge nous attendons sur la chaussée. Au vert, nous empruntons la rue Eugène Delacroix qui est à sens unique.

Dans ces premiers 100 m, celle-ci est pourvue d’un double stationnement de part et d’autre de la chaussée. Les voitures ne peuvent pas doubler.

A la sortie de cette zone, juste au droit du parking de la piscine, la voiture derrière moi klaxonne, me signifiant ainsi son intention de doubler, je me retourne, lui signifiant mon intention de tourner à gauche sur le parking et de patienter. La voiture force et accroche pédale et guidon au passage.

Derrière Vanocéa :

20170614_derriere Vanocea

Rue Eugène Delacroix :

20170614_rue Delacroix

Elle s’arrête 200 m plus loin au feu rouge.
Je dépose mon fils à la piscine. En ressortant une personne en voiture m’interpelle et me donne le numéro de plaque du véhicule qui m’a accroché 5 minutes plus tôt.

20170614_090919

Je décide de me rendre au commissariat pour signaler l’évènement. N’étant ni blessé et mon vélo n’ayant pas été endommagé, la policière refuse de prendre une plainte ou une main courante.

Maxime

futur adhérent vannetais !

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Archives

Espace privé